Articles

Adient accueille les partenaires PAE pour leur comité de pilotage à Kaiserslautern

Le 27 novembre 2019, les partenaires du projet PAE se sont retrouvés à Kaiserslautern en Allemagne pour un comité de pilotage. Cette réunion a été organisée par Fahrzeug Initiative Rheinland-Pfalz dans les locaux de la compagnie Adient, concepteur de sièges automobiles.

En marge de leur réunion, les partenaires ont eu la chance de pouvoir visiter cette entreprise qui produit un siège auto sur trois dans le monde. Forte de ses 234 sites dans le monde et de 9.2 B$ de revenus en 2018, cette entreprise compte incontestablement parmi les leaders des producteurs de sièges auto. Sur le site de Kaiserslautern travaillent environ 550 salariés, dont 25 apprentis. Le site est certifié centre de compétences.  

Le projet PAE financé par l’UE renforce la coopération entre les clusters automobiles de la Grande Région

L’avenir de l’industrie automobile : défis et opportunités communs pour l’Allemagne et la France « 

 Les relations entre l’Allemagne et la France sont plus importantes que jamais. La digitalisation de l’industrie automobile ne s’arrête pas aux frontières européennes. L’Allemagne et la France sont des partenaires économiques importants et font face à de nombreux défis pour répondre aux besoins en constante évolution de leurs clients.

Les deux pays jouent un rôle crucial dans le développement futur de l’industrie automobile européenne sur le continent. « Les deux pays sont dans le même bateau et doivent travailler main dans la main », a déclaré Bernhard Mattes, président sortant de l’Association de l’industrie automobile allemande (VDA) au Salon international de l’automobile de Francfort (IAA). Par exemple, l’industrie automobile française « participe » au VDA via sa filiale Opel. Le directeur de l’autoregion eV, Armin Gehl, membre du Pôle Automobile Européen PAE, qui réunit 12 partenaires belges, allemands, français et luxembourgeois, a également été invité à l’événement.

 « Je suis ravi de souhaiter la bienvenue à ce pôle de travail transfrontalier au sein de l’IAA », a déclaré M.Mattes, soulignant l’importance de la coopération transfrontalière face à de nombreux fournisseurs des deux côtés de la frontière.

Il a mis en garde contre l’unilatéralisme national face aux défis auxquels l’industrie automobile est confrontée: « La transformation et la numérisation de l’industrie ne s’arrêtent pas à la frontière. Elles ne peuvent que fonctionner ensemble. « Il a cité comme exemple la production conjointe de cellules de batterie planifiée par les gouvernements français et allemand, dans laquelle Paris et Berlin souhaitent investir des milliards de dollars. Il a conclu son accueil des invités avec un élégant « Vive la France! »

Jürgen Barke, secrétaire d’Etat au ministère des Affaires économiques de la Sarre, s’est également rendu à cette journée France à l’IAA. Il a souligné le rôle important du cluster PAE financé par l’UE. Barke, à l’instar du président du VDA, a affirmé la nécessité d’une coopération transfrontalière. Il a évoqué la coopération en matière de recherche et développement entre les universités de Sarrebruck, Metz et Nancy.

Un autre projet commun prometteur est celui entre l’Allemagne, la France et le Luxembourg sur le sujet de la conduite autonome.

La Région de la Sarre, qui compte environ 44 000 employés dans l’industrie automobile, se revendique également comme moteur sur la technologie de l’hydrogène comme moyen de propulsion: « Nous avons de bonnes chances de contribuer aux progrès dans ce domaine », a déclaré M. Barke.

Vincent Carel, Délégué général de l’ARIA Lorraine (siège: Nancy) et responsable de la filière automobile à la CCI Grand-Est, est également partenaire du projet PAE et souligne l’importance d’une bonne coopération entre les industriels automobile de la Grande Région. À la lumière des défis liés à l’automobile, « nous voulons attirer encore plus de petites et moyennes entreprises dans nos clusters », a déclaré M. Carel. Armin Gehl de l’autoregion confirme également la volonté d’élargir la coopération bien entamée dans l’espace Sarre-Lor-Lux, qui devrait être renforcée.

De même, Etienne Oudot De Dainville, Ministre Conseiller pour les affaires  économiques à l’Ambassade de France à Berlin, estime qu’une coopération étroite au sein de l’industrie automobile entre la France et l’Allemagne est indispensable. Il a appelé à une réglementation européenne pour la conduite autonome et à une stratégie européenne pour l’hydrogène.

Alors que la coopération semble aujourd’hui concrète et qu’il existe des différences spécifiques à chaque pays, le podium a pu échangé autour des enjeux de la filière automobile, à l’aube d’une période d’incertitude et de profondes mutations.

De gauche à droite : Andreas Wlasak, Vice-Président design industriel chez Faurecia, , Jürgen Barke Secrétaire d’Etat du ministère des Affaires économiques de la Sarre, Etienne Oudot De Dainville, Ministre Conseiller pour les affaireséconomiques à l’Ambassade de France à Berlin, Ulrich Selzer Directeur exécutif chez Opel, Anish K. Taneja, Président de Michelin Europe du Nord et Vincent Carel, Délégué Général de l’Aria Lorraine. 

Après la table ronde et un déjeuner ensemble, les partenaires de PAE ont proposé une visite guidée sur plusieurs stands exposants de l’IAA :  Daimler, ZF Friedrichshafen, Valeo, Bosch, Ford, Ina Schaeffler et Opel.

Automotive Day 2019 à Liège : un réel succès pour le projet PAE

Le 24 septembre 2019, Technifutur et l’Université de Liège, soutenus par les partenaires du projet PAE, ont organisé l’Automotive Day 2019 à Liège (Wallonie, Belgique). Le thème de cette année était « Les défis du recyclage et de l’évaluation du cycle de vie dans le secteur automobile ». L’événement a rassemblé 108 participants venus de Belgique, de France, d’Allemagne, d’Irlande, du Luxembourg et des Pays-Bas, ce qui a permis une excellente couverture de la Grande Région.

Toute la matinée a été consacrée à une séance plénière avec la participation de plusieurs orateurs de haut niveau tels que l’Université de Liège, Ford ou Febelauto. Dans l’après-midi, les participants ont eu l’occasion de participer à des sessions B2B ainsi qu’à des sessions parallèles sur deux thèmes : le recyclage des matériaux métalliques et des matériaux non métalliques. Là encore, des intervenants de haut niveau ont animé les sessions, telles que Arcelor Mittal, CRM Group ou CETIM Grand-Est.

La journée s’est terminée par des visites d’entreprises : les participants ont pu visiter Arcelor Mittal, John Cockerill et CRM Group.

Premier événement PAE chez un OEM : Visite d’Audi Ingolstadt

Mardi 3 septembre, plus de trente employés du secteur de l’automobile se sont rendus à Ingolstadt (Allemagne) pour assister au premier « événement OEM » du projet Interreg Grande-Région PAE. « Carbon meets Automotive » était le prélude de la soirée du 3 avec deux conférences. Heinrich Timm, le « père de l’Audi Space Frame », a été l’orateur principal de la présentation et a incité les participants à considérer plus d’un matériau comme la meilleure option de poids léger pour les futures voitures. Timm, ancien chef du département « Audi Lightweight Design Center » et maintenant membre du conseil d’administration de Carbon Composites e.V., a partagé sa passion alors qu’il aborde les défis du développement des véhicules à l’aide de lois physiques fondamentales. Il a souligné que de nombreuses informations erronées sur les matériaux appropriés et les technologies de propulsion sont actuellement diffusées au public. Après un aperçu complet des matériaux utilisés dans la construction de véhicules, Timm s’est concentré sur la construction légère en tant que pionnier de la mobilité écologique. Enfin, il a souligné l’importance du recyclage spécifique aux structures en carbone, concluant son discours par la demande « d’utiliser le bon matériau au bon endroit ».

Après la présentation liminaire, le Dr Brzeski, PDG de A + Composites, une jeune entreprise technologique du sud-ouest de la Rhénanie-Palatinat, démontre de manière impressionnante comment l’ingéniosité et l’esprit d’entreprise peuvent dynamiser le marché en introduisant de nouvelles technologies et de nouveaux produits. Les produits A + Composites sont des polymères renforcés de fibres dotés de propriétés uniques : léger et flexible, mais plus résistant que l’acier. Ces matériaux permettent un renforcement local et sont également d’un grand intérêt pour l’industrie automobile. Ils renforcent les composants exposés aux pressions et températures élevées.

Le lendemain matin, l’usine d’Ingolstadt d’Audi a continué avec une visite d’usine d’Audi.

Le lendemain matin, nous avons poursuivi la visite de l’usine « Production compact » chez Audi. Nous avons reçu un aperçu brillant de la première idée de la voiture finie et avons découvert l’ensemble du processus de production des modèles Audi Q2, Audi A3, Audi A4 et Audi A5 et leurs dérivés.

Par la suite, les employés d’Audi AG ont abordé les sujets suivants :

« Audi en transition – Les grandes tendances de l’industrie automobile »

« Durabilité dans la chaîne d’approvisionnement »

« Achat de composants électroniques »

Toutes les conférences ont été traduites simultanément en français et les orateurs ont ensuite répondu aux questions des participants et pris le temps de discuter individuellement avec certains de leurs invités.

Le nombre de participants à la visite de l’usine Audi étant strictement limité, un deuxième groupe a eu l’occasion de visiter l’Université technique d’Ingolstadt (THI) avec Heinrich Timm. Le point culminant a été la visite guidée de CARISSMA – le nouveau centre de contrôle scientifique de la sécurité des véhicules en Allemagne ! Le bâtiment de recherche de 123 mètres de long a été mis en service au début de l’été 2016 et peut accueillir au total dix installations d’essais sur une superficie de plus de 4 000 mètres carrés, y compris une installation d’essais intérieure pour les essais de collision et de conduite, une tour de chute et un laboratoire de communication Car2X., un laboratoire de simulation et un laboratoire HiL.

En outre, CARISSMA disposera de suffisamment de place pour effectuer des tests complets sur les véhicules, ainsi que d’un simulateur de conduite à plate-forme Hexapod et d’un laboratoire de protection des piétons afin de développer de nouvelles méthodes de test et de détection.

Cet événement a connu un grand succès avec de nombreuses nouvelles impressions et des perspectives prometteuses pour l’avenir de l’industrie automobile.

Présentation de PAE lors de la journée PFA-ARIA-POLES | 04 Juillet 2019 | Paris

La journée PFA-ARIA-POLES organisée par la PFA | Filière Automobiles & Mobilités, le 4 Juillet 2019, à Paris, a été l’occasion pour Vincent CAREL, Délégué Général de l’ARIA Lorraine, Chef de projet PAE, de présenter le projet Pôle Automobile Européen : sa genèse, ses objectifs, les actions prévues dont l’organisation d’un Automotive Day transfrontalier le 24 Septembre 2019 en Wallonie (Liège) sur le thème du recyclage.

Site PAE : www.pol-auto-europa.eu

Lancement officiel du projet PAE au « 360 Possibles » de Strasbourg le 27 juin 2019

Le 27 juin 2019 les partenaires du projet PAE ont participé au salon 360 Possibles organisé à Strasbourg dans le Grand Est par l’Agence régionale d’innovation Grand e-Nov.

Un stand PAE était tenu par les partenaires, avec différents documents de communication sur le projet (roll-up, flyers) et quelques objets de démonstration tels qu’une imprimante 3D ou qu’une voiture miniature fonctionnant grâce à une pile à hydrogène.

Le stand PAE a connu un réel succès, de nombreux visiteurs se sont intéressés au projet.

En début d’après-midi, une conférence de presse officielle a été organisée pour le lancement du projet. Introduite par le Président de la CCI Grand Est Gilbert Stimpflin, elle a été ensuite animée par Vincent Carel (Délégué général ARIA Lorraine / Partenaire chef de file PAE) et Ludovic Party (Directeur PerfoEST au sein du Pôle Véhicule du Futur). Des articles de presse sont parus les jours suivants dans des journaux lorrains et alsaciens.

De gauche à droite: Vincent Carel, Gilbert Stimpflin, Ludovic Party

Présentation du Projet PAE lors de l’Assemblée Générale de l’ARIA LORRAINE, le 18 Juin 2019, chez PSA (Trémery en Moselle)

Lors de cette réunion qui rassemblait plus de 40 entreprises de la filière automobile régionale, Vincent CAREL, Chef de projet PAE et Délégué Général de l’ARIA LORRAINE, a présenté le Rapport d’Activités 2018 de l’Association. Un zoom a été fait sur le projet Pôle Automobile Européen, approuvé par les Autorités Interreg en 2018 et qui rassemble 12 partenaires de la Grande Région dont l’ARIA LORRAINE. Il a décrit son financement et ses actions phares au service des entreprises.

PAE présenté lors du 19. Int. Symposium in Stuttgart

Le 19 Mars, lors du 19. International Symposium organisé par le FKFS, Thomas Röhr du  PAE partenaire Pôle Véhicule du Futur expliquait l’intérêt de coopérer entre clusters européens en utilisant l’exemple du projet PAE. Il l’a présenté dans le cadre d’une présentation sur le rôle des cluster français pour la compétitivité et la performance industriel du secteur automobile.

https://fkfs-veranstaltungen.de/3/stuttgart-international-symposium/

PAE Meeting chez autoregion à Sarrebruck

Le 25 Janvier 2019, les partenaires du projet PAE se sont retrouver pour lors de la cérémonie des voeux 2019 du cluster franco-allemand autorégion.eu en présence du Ministre de l’Economie allemand Peter Altmaier et du président de l’association de l’industrie automobile allemande (Verband der Automobilindustrie), M. Bernhard Mattes.

L’équipe PAE à Sarrebruck

 

Hydrogen: Hype or real business opportunities?

Conference invitation
Luxembourg AutoMobility Cluster

High levels of pollution and the threat of drastic climate change have created strong pressure to reduce greenhouse gas emissions. Hydrogen can offer solutions in fields ranging from transport to energy storage, but is it really a technically and economically viable alternative to fossil fuel?

This conference will be an opportunity to listen to experts from universities, research centres and automotive companies who will unveil ways of using hydrogen that could result in new business opportunities. They will explore the technical challenges and solutions of H2/FCH deployment from the perspective of the whole ecosystem – production and distribution, mobility applications, industrial and energy use, and residential CHP.

The programme will include technical conferences as well as an exhibition and demos from the following companies / institutions:

  • Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) (Luxembourg): New materials as key enabling technologies for fuel cells and water splitting
  • MOVE2 – ANLEG Technologies (Luxembourg): H2TEC – Fuel cell technology applied to lightweight mobility
  • Toyota (Luxembourg): Hydrogen-powered Mirai pioneering mobility Without Emissions
  • SHELL (France): Deployment of H2 Fleets – Heavy duty & light duty vehicles
  • FC Lab – H2SYS (France): Fuel cell research activities & related business opportunities – Portable H2 power station
  • WaterstofNet (Belgium): H2 European projects – H2Benelux & Hydrogen Mobility Europe
  • HINICIO (Belgium): Leading European competence centre on hydrogen and fuel cells
  • University of Birmingham (UK): Integration of high temperature fuel cells on commercial vehicles running on methane fuel
  • TU Delft (Netherlands): Car as a Power Plant – Integration of hydrogen-based fuel cell vehicles in the grid
  • IZES (Germany): Generating energy secure communities through smart renewable H2

The full agenda can be seen on the event website.

Targeting the Greater Region and beyond, this event is organised by the Luxembourg AutoMobility Cluster in collaboration with Autoregion and Campus Francorchamps.